Dogue de Bordeaux

Dogue de Bordeaux - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Sous son physique imposant, le dogue de Bordeaux est un compagnon très fidèle, affectueux mais aussi un chien doué pour la garde.

Dogue de Bordeaux en résumé

Autres noms : Dogue de Bordeaux, Dogue d'Aquitaine, French mastiff

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense

Chien de catégorie 1 : permis de détention et muselière obligatoires

Chien de catégorie 2 : port de la muselière obligatoire

Les

  • Très fidèle
  • Attachant avec les enfants
  • Affectueux

Les

  • Tempérament dominant (mâle)
  • Ne supporte pas la solitude
  • Instinct de territoire très marqué

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Court

  • Toilettage

    Mensuel

  • Taille au garot

    59-70 cm

    57-68 cm

  • Poids

    45-50 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    8-10 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du dogue de Bordeaux

Caractère du Dogue de Bordeaux - 1 Arioko.com

Sous ses airs paisibles, le dogue de Bordeaux a un seuil de réaction élevé (c'est précisé dans son standard). Ce qui signifie qu’il réagit plus rapidement que d’autres chiens aux provocations. De plus, son périmètre de sécurité (la distance en dessous de laquelle personne - homme ou chien - ne doit l’approcher s’il n’y a pas été invité) est plus étendu que chez d’autres chiens.

Il n’est donc pas question de le caresser sans avoir été présenté. Il a été pendant longtemps un chien de combat, utilisé dans l’arène contre des taureaux, des loups, des ours et d’autres chiens… Un atavisme qui ne s’oublie pas. Mais cet ancien gladiateur, s’il a gardé un caractère bien trempé, s’est beaucoup adouci. Le dogue de Bordeaux est un chien très affectueux avec ses maîtres, très proche d’eux, sans être toutefois trop envahissant. Il recherche leur compagnie et ne se sent heureux qu’en leur présence.

D’une fidélité indéfectible, il garde toujours un œil sur les siens. Le dogue de Bordeaux s’attache vite aux enfants et n’est jamais agressif avec les personnes loyales.

Éducation

Chez le dogue de Bordeaux, l'éducation est une priorité et doit commencer dès le premier jour. Les principes de base de l'éducation doivent donc être inculqués alors que le chien est encore tout petit et être rappelés régulièrement. Le dogue de Bordeaux est déconseillé aux néophytes. À moins qu'ils portent leur choix sur une femelle, souvent moins dominante et plus facile à éduquer. Il demande parfois un peu de fermeté pour qu'il comprenne qu'il n'est pas le chef.

Le dogue de Bordeaux n'est pas têtu, il obéit aux règles imposées, à condition qu'il comprenne pourquoi il reçoit ces ordres car son intelligence est remarquable. C'est un chien tranquille qui cherche avant tout à plaire à son maître. S'il connaît toutes ses habitudes et s'il s'en occupe avec douceur et patience, le dogue de Bordeaux saura se montrer un chien fiable et facile à vivre.

Mode de vie du dogue de Bordeaux

Mode de vie du Dogue de Bordeaux - 1 Arioko.com

Le dogue de Bordeaux s'épanouit en plein air avec la possibilité de rentrer quand il le souhaite pour rejoindre ses maîtres à tout moment. Il a besoin de développer sa structure, et pour cela, il ne doit pas rester trop souvent à l'intérieur. Ce chien calme et très proche de ses maîtres ne supporte pas la solitude. Il aime vivre dedans, que ce soit dans un appartement ou une maison, à condition de recevoir beaucoup d'attention. Le dogue de Bordeaux pourra aisément accepter deux sorties quotidiennes et une grande balade par semaine avec quelques jeux. Il préférera un grand canapé à un grand terrain.

Côté activité, le dogue de Bordeaux participe à différents sports cynophiles tels que l'obéissance ou le pistage, mais il ne s'illustre pas dans les sports de défense : ils sont trop féroces. Difficiles à arrêter une fois qu'ils sont lancés, ils sont d'un poids dangereux pour les hommes d'attaque.

La garde du territoire est innée chez le dogue de Bordeaux, il n'est donc pas nécessaire de lui faire subir un dressage spécifique. Cela pourrait même le rendre dangereux que d'accentuer ses dispositions. L'essentiel est de lui apprendre qui, de vos visiteurs, fait partie de vos amis.

À noter : le dogue de Bordeaux ronfle et bave beaucoup, mais il n'aboie qu'en cas de nécessité.

Hygiène et santé

Toilettage

Le dogue de Bordeaux ne fait pas partie de ces chiens qu'il faut toiletter régulièrement. Un bon coup d'étrille de temps en temps pour éliminer les poils morts suffit amplement à la beauté de son pelage.

À noter : en période de mue, l'étrillage devra être plus fréquent. La mue et la perte de poil sont modérées chez cette race.

Soins

Il est important de nettoyer régulièrement les yeux et les oreilles du dogue de Bordeaux, mais aussi les plis de la face avec une lingette adaptée, car la saleté et l'humidité s'y incrustent rapidement et peuvent entraîner des infections cutanées.

Inspectez systématiquement son pelage à chaque retour de promenade pour vérifier que des débris ou parasites ne s'y sont pas logés.

Santé

Le dogue de Bordeaux est un chien rustique et résistant. Cependant, il faut être vigilant lors de sa croissance très rapide. Si le chien saute, court ou fait trop d'exercice vigoureux avant l'âge de 18 mois, il pourrait développer des problèmes ostéo-articulaires, comme la dysplasie de la hanche ou du coude, et la luxation de la rotule.

À noter : l'espérance de vie d'un dogue de bordeaux est relativement courte : huit à dix ans.

Alimentation

L'alimentation doit être adaptée au poids, à la taille et à l'âge du chien.

Comme tous les gros chiens, le dogue de Bordeaux est sensible au retournement d'estomac. Il est donc conseillé de lui donner son alimentation en plusieurs fois et de ne jamais le nourrir juste après une activité sportive.

Origines du dogue de Bordeaux

Origines de la race Dogue de Bordeaux - 1 Arioko.com

Le dogue de Bordeaux est l'un des chiens français les plus anciens, descendant probable de l'alan vautre dont Gaston Phébus (comte de Foix) parle, au XIVe siècle, dans son Livre de la chasse. Au milieu du XIXe siècle, ces anciens dogues n'étaient connus qu'en Aquitaine. On les utilisait à la chasse aux sangliers, aux combats, à la garde des maisons et du bétail, au service des bouchers. Il a existé trois types distincts : toulousain, parisien et bordelais (à l'origine du dogue actuel).

La race a beaucoup souffert pendant les deux guerres mondiales, au point d'être menacée d'extinction après la guerre de 1939-1945. Elle reprend son essor dans les années 1960, grâce au professeur Raymond Triquet, qui sera très actif au sein de la Société des amateurs de dogues de Bordeaux. En 1962, il va acquérir sa première chienne dogue de Bordeaux. Il va s'efforcer de faire connaître la race, la présenter en exposition et encourager l'élevage. C'est ainsi qu'à la fin du XXe siècle, le dogue de Bordeaux est mondialement connu et les amateurs de nombreux pays viennent chaque année en France participer à la Nationale d'élevage (exposition ouverte à tous les pays).

Description physique

Truffe et museau

La truffe du dogue de Bordeaux est large et bien pigmentée, d’une couleur en accord avec celle de son masque (noire, marron ou fauve).

Yeux

Ses yeux sont ovales et largement espacés. Contrairement à d’autres dogues, la conjonctive n'est pas apparente chez le dogue de Bordeaux. Son regard est franc et direct.

Oreilles

Les oreilles tombantes du dogue de Bordeaux sont petites, de couleur un peu plus foncée que la robe.

Poil

Son poil est fin, court et doux au toucher. Il est unicolore, dans toute la gamme des fauves, de l’acajou à isabelle (fauve très pâle), sans masque, ou avec un masque noir ou marron.

Queue

La queue du dogue de Bordeaux est très épaisse à la racine. Portée bas, elle n’est ni cassée ni enroulée, mais souple. Tombante au repos, elle se relève lorsque le chien est en action, sans s’enrouler sur le dos.