Setter irlandais

Setter irlandais - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le setter irlandais est un chien particulièrement dynamique. Excellent chasseur, il est aussi un compagnon parfait pour les sportifs.

Setter irlandais en résumé

Autres noms : Setter irlandais, Irish setter

Aptitudes : Chien de compagnie, Chasse (arrêt)

Chien de catégorie 1 : permis de détention et muselière obligatoires

Chien de catégorie 2 : port de la muselière obligatoire

Les

  • Très affectueux
  • Fidèle
  • Toujours d’humeur égale

Les

  • Affection débordante
  • Boule de nerfs
  • Toujours en mouvement

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Long

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    58-67 cm

    55-62 cm

  • Poids

    20-30 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    12-13 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du setter irlandais

Caractère du Setter irlandais - 1 Arioko.com

Le setter irlandais est un extraverti, plein de fougue : il veut être le premier partout et ses débordements d'affection sont parfois surprenants. Tout fou, il est monté sur ressort et cherche par tous les moyens à attirer votre attention et à vous manifester son affection. Une fois calmé, le setter irlandais montre toute la profondeur de son caractère : enjoué, fidèle, affectueux, toujours d'humeur égale, c'est un chien qui mérite que l'on s'y attache.

Quelle que soit l'affection qu'il montre à ses maîtres il n'en reste pas moins un chien fier et indépendant. Quand il est dehors, il profite pleinement de sa liberté pour courir et faire bien souvent la sourde oreille au moment du rappel.

Éducation

Le setter ne devient adulte que dans sa deuxième année. Pas question donc de l'éduquer comme un autre chien. Il faut savoir rester « zen » devant sa fougue et le punir avec justesse lorsqu'il fait une bêtise. Souvent tout fou, réagissant au quart de tour, il faut régulièrement le laisser se défouler à sa guise.

Son éducation n'est donc pas de tout repos, et il faut beaucoup de patience pour le maîtriser. Une fois adulte, le setter irlandais se calmera un peu. Mais n'espérez jamais avoir un chien obéissant au doigt et à l'œil et marchant au pied ! Autrefois exclusivement chien de chasse, son atavisme l'incite, dès qu'il est dehors, à partir à la recherche du gibier en faisant de grandes boucles. Il courra donc toujours loin de vous, en faisant de grands zigzags.

L'obéissance n'étant pas son fort, il faut déterminer très vite ce qu'on laisse passer et s'y tenir. Fort heureusement, comme il est très gourmand, il est relativement facile de le faire obéir en lui faisant miroiter une friandise ! Son activité intense permet généralement d'éviter qu'il prenne trop de poids, cela peut donc être un bon moyen d'obtenir qu'il obéisse.

Mode de vie du setter irlandais

Mode de vie du Setter irlandais - 1 Arioko.com

Un jardin pour lui, c'est le minimum : il ne peut que très difficilement vivre en ville, et ne peut s'y habituer que s'il peut bénéficier d'une grande balade chaque jour, en plus des promenades pour les besoins. Très actif, il a impérativement besoin d'être lâché en liberté pour pouvoir galoper.

Le canicross est tout conseillé pour le setter : il peut courir et en plus, il est avec son maître ! À la chasse, le setter irlandais quête en grands lacets et a un arrêt bien ferme. C'est un chien polyvalent, qui travaille aussi bien en plaine, au bois ou au marais. Il est spécialisé en gibier à plume, et particulièrement la bécassine.

Hygiène et santé

Toilettage

La robe du setter, pour superbe qu'elle soit, ne nécessite pas un gros entretien en régime courant. Un bon brossage hebdomadaire, suivi d'un coup de peigne sur les franges des pattes, des oreilles et de la queue suffisent. Il faut régulièrement dégager au ciseaux les zones qui peuvent s'emmêler.

Soins

Inspectez bien votre chien à chaque retour de promenade ou de chasse pour vérifier qu'il ne s'est pas blessé ou n'a pas de parasites.

Santé

Côté santé, pas de souci particulier, si ce n'est une prédisposition à la dilatation-torsion d'estomac.

Alimentation

En prévention de la torison de l'estomac, il est conseillé d'éviter de le nourrir juste après un effort physique. Adaptez son alimentation à son activité et attention au sur-poids car c'est un gourmand !

 

Origines du setter irlandais

Le chien d’oysel est l’un des ancêtres du setter irlandais. Des braques et des épagneuls français eurent sans doute aussi leur influence, mais l’on ne sait pas vraiment dans quelles proportions.

La première trace du setter irlandais remonte seulement à 1810. La variété rouge et blanc était la plus populaire aux origines, avant d'être supplantée par la variété unicolore, plus spectaculaire.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du setter irlandais peut être acajou, brune ou noire. Ses narines sont bien ouvertes.

Yeux

Ils doivent être de couleur foncée (noisette ou brun) et pas trop grands.

Oreilles

De taille modérée et assez fines, elles sont attachées bas, en arrière, avec un pli bien net tout contre la tête.

Poil

Le poil du setter doit être d’un bel acajou. Il existe aussi un setter irlandais blanc et rouge. Il a failli disparaître, mais le cheptel est en cours de reconstitution.

Queue

Sa queue est de longueur moyenne et se termine en pointe fine. Elle doit être portée dans le prolongement du dos.