Cocker américain

Cocker américain - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le cocker américain est un petit chien enjoué, au pelage magnifique. Ancien chasseur, c'est aujourd'hui un chien de compagnie au charme fou.

Cocker américain en résumé

Autres noms : Cocker américain

Aptitudes : Chien de compagnie

Chien de catégorie 1 : permis de détention et muselière obligatoires

Chien de catégorie 2 : port de la muselière obligatoire

Les

  • Joyeux
  • Doux
  • Joueur

Les

  • Parfois têtu
  • Collant
  • Cabot

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Mi-long

  • Toilettage

    Journalier

  • Taille au garot

    38 cm

    35 cm

  • Poids

    10-13 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    14 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du cocker américain

Caractère du Cocker américain - 1 Arioko.com

Le cocker américain est un chien intelligent au caractère plutôt équilibré. Il a pour réputation d'être plus docile que son cousin anglais. Plutôt calme en intérieur, il se révèle dynamique en sortie. Vif et joueur, il apprécie la compagnie des enfants, mais une personne seule lui conviendra aussi car il est très proche de son maître. C'est un coquin qui sait jouer de son charme pour arriver à ses fins.

Éducation

Le cocker américain s'éduque facilement pour peu qu'on fasse preuve de constance et de clarté. C'est vrai qu'il est mignon, mais il ne faut pas tout lui céder dès qu'il vous lance son regard de chien battu ! Un minimum de fermeté s'impose, sinon il deviendra le tyran à poils de la maisonnée.

À noter : le cocker américain n'est plus guère utilisé pour lever le gibier, mais son intelligence et sa vivacité font merveille en agility.

Mode de vie du cocker américain

Mode de vie du Cocker américain - 1 Arioko.com

Le cocker américain s'adapte bien à la vie citadine. Il peut vivre en appartement pourvu qu'on le sorte régulièrement. De nature joueuse, il fera un excellent partenaire sur un carré de pelouse pour des parties de balles endiablées. Sportif, il vous suivra dans vos joggings.

À la campagne, son instinct de chien de chasse se réveillera et il sera toujours partant pour une balade en forêt. Sa magnifique fourrure risque d'y ramasser feuilles et brindilles en quantité…

Quoi qu'il en soit, ville ou campagne, il faudra consacrer du temps à son entretien. Il ravira les personnes désireuses d'un beau chien soigné ou qui veulent faire des compétitions de beauté.

Hygiène et santé

Toilettage

L'entretien est son seul défaut. Le cocker américain doit être brossé plusieurs fois par semaine. Des nœuds apparaissent vite dans son poil fin. On pourra utiliser un peigne et un spray spécial pour le démêlage.

On l'emmènera chez le toiletteur environ tous les deux mois. Le dos y sera épilé, les franges taillées au ciseau, la tête légèrement tondue.

Soins

Le point faible du cocker américain, ce sont ses oreilles. Celles-ci seront nettoyées toutes les semaines et leur intérieur épilé s'il est très poilu (ou le faire faire par le toiletteur).

Il faudra aussi nettoyer ses yeux qui peuvent couler et former des traînées disgracieuses et irritantes. Un brossage régulier des dents avec un dentifrice spécial est également recommandé.

Au retour de promenade, on inspectera les oreilles et les espaces interdigités à la recherche d'épillets qui peuvent s'y enfoncer et déclencher douleur ou abcès.

Santé

Le cocker américain ou épagneul (spaniel) cocker américain est un chien assez robuste. Cependant, comme tous les spaniels, il est prédisposé aux otites comme nombre de chiens aux oreilles tombantes. En effet, du fait de la lourdeur de ses pavillons auriculaires, le conduit auditif respire mal. Une odeur, un écoulement, des secouements de tête doivent vous alerter.

Le cocker américain peut aussi souffrir d'atrophie rétinienne (maladie des yeux).

Bon à savoir : en prévention, il est conseillé de nettoyer les conduits auditifs une fois par semaine avec un produit spécifique.

Alimentation

Selon son âge et son activité physique, l'alimentation du chien varie.

Origines du cocker américain

Comme son nom l'indique, la race descend du cocker anglais, race ancienne sélectionnée pour chasser la bécasse. C'est à la fin du XIXe siècle que les premiers cockers anglais émigrèrent aux États-Unis. Les cockers américains se distinguèrent peu à peu par un type beaucoup plus marqué.

Dans les années cinquante, il apparaît en France, peut-être grâce à Walt Disney qui en fait, en 1955, son personnage féminin principal dans « La Belle et le Clochard ».

Description physique

Truffe et museau

Bien développée, la truffe est noire ou marron selon la robe. Le museau est court et large, le stop bien marqué avant un crâne assez rond.

Yeux

Ils sont bien ronds et brun foncé.

Oreilles

Attachées au niveau de l'œil, elles sont tombantes et bien garnies de franges.

Poil

Sur la tête, le poil est court. Sur le corps, il est mi-long et soyeux, jamais laineux. La robe peut être unie, allant du crème au noir, ou pluricolore (plusieurs couleurs mélangées dont l'une est le blanc, par exemple blanc et noir). Le chien noir ou uni peut avoir des marques feu (marron) au niveau des yeux, du poitrail, des pattes et de la queue.

Queue

En France, elle est souvent écourtée dans les jours suivant la naissance.