Chien hypoallergène

Arioko.com

Ce n'est pas parce qu'on est allergique aux chiens que l'on n'aime pas ces animaux, bien au contraire ! De nombreuses personnes allergiques adorent les chiens, et rêveraient d'en adopter un.

Ce rêve n'est pas forcément impossible, car tous les chiens ne déclenchent pas les mêmes réactions allergiques. Certaines races de chiens sont même considérées comme non allergènes. Mais existe-t-il vraiment un chien hypoallergène ? Si vous avez une allergie aux chiens, il est préférable de bien se renseigner sur le sujet !

Qu'est-ce qu'un chien hypoallergène ?

Un chien est dit « hypoallergène » lorsqu'il ne déclenche pas d'allergies. On considère en effet que certaines races de chien provoquent moins de réactions allergiques que d'autres. Mais mieux vaut être prudent avant d'adopter un chien dit non allergène.

Existe-t-il des chiens hypoallergènes ?

En premier lieu, et afin d'être clair sur ce point, il paraît bon de préciser qu'il n'existe aucun chien hypoallergène.

Cela signifie que si vous êtes allergique aux poils de chien, il se peut que vous ne puissiez jamais prendre de chien sans souffrir de réactions allergiques.

Malgré tout, certains chiens sont dits non allergènes, car ils provoquent moins de réactions que d'autres. Si vous souhaitez absolument avoir un chien, malgré votre allergie, il peut donc être intéressant de vous renseigner sur les chiens dits hypoallergènes.

Qu'est-ce qui rend un chien hypoallergène ?

Le terme « chien hypoallergène » a une connotation très scientifique et l'on pourrait penser que certaines races de chien ont été modifiées pour ne plus être allergisantes. Rassurez-vous, ce n'est pas du tout le cas ! Il faut savoir que l'allergie aux chiens est en réalité une allergie à la salive du chien, qui peut être présente sur les poils.

Ainsi, les chiens les moins allergisants sont ceux :

  • qui bavent peu ;
  • qui perdent peu de squames (peaux mortes) ;
  • qui perdent peu leurs poils.

Au contraire des chiens hypoallergènes, certaines races de chien sont considérées comme hautement allergènes. C'est par exemple le cas du boxer, un chien allergisant car il bave énormément.

Bon à savoir : contrairement aux idées reçues, les chiens à poil long ne sont pas forcément plus allergisants que les autres. Certains chiens à poil long perdent en effet moins de poils que des races à poil court.

L'intérêt du chien non allergène

Comme son nom l'indique, le chien hypoallergène est censé ne déclencher aucune réaction allergique, ou du moins très peu.

Si vous avez le malheur d'être un amoureux des chiens mais allergique à leurs poils, les races de chien non allergènes sont une alternative intéressante si vous voulez avoir un chien à la maison.

Les chiens non allergènes sont également un choix judicieux si vous souhaitez adopter un chien, alors que certains de vos proches sont allergiques.

Chien hypoallergène : races de chiens non allergènes

Si vous êtes à la recherche d'un chien non allergène, il faut savoir qu'il existe certaines races réputées pour leurs qualités non allergisantes.

C'est notamment le cas des chiens nus (sans poil), mais pas seulement ! Voici une liste non exhaustive des races de chien connues pour déclencher moins de réactions allergiques :

Malgré tout ce qu'on peut dire sur ces chiens, gardez bien à l'esprit qu'aucun chien n'est garanti anti-allergène.

Ces différents chiens pourraient déclencher des réactions allergiques moins fortes chez vous, mais ce n'est en rien une certitude !

Conseils pour avoir un chien quand on est allergique

Si vous souhaitez adopter un chien, malgré votre allergie, mieux vaut bien anticiper sa venue à la maison.

Il serait dommage de devoir abandonner un chien à cause de votre allergie. Vous devez donc bien peser le pour et le contre avant l'adoption, et être certain de votre choix et de ses conséquences.

Précautions à prendre avant d'adopter un chien hypoallergène

Comme nous l'avons déjà répété, gardez à l'esprit, en premier lieu, qu'il n'existe aucun chien non allergène.

La seule manière de ne pas souffrir de votre allergie aux chiens est de ne pas en adopter ! Il est évident que la présence d'un chien, quel qu'il soit, peut déclencher certaines réactions allergiques chez vous.

Avant l'adoption d'un chien, ayez donc le réflexe de « tester » vos réactions. Restez plusieurs fois au contact du chien et à proximité (en particulier dans un espace clos). Si vous avez de fortes réactions, le meilleur conseil est de ne pas l'adopter.

Si vous souhaitez adopter un chien à la SPA, n'hésitez pas à parler de votre situation et à initier plusieurs rencontres avec l'animal.

Bon à savoir : pour des raisons évidentes, la plupart des médecins conseillent de ne pas prendre de chien ou d'animal de compagnie à poil quand on est allergique, voire d'abandonner l'animal si l'allergie se déclare après l'adoption. Dans les faits, rares sont les personnes allergiques qui acceptent d'abandonner leur animal de compagnie, et c'est bien normal !

Comment limiter les réactions allergiques au chien ?

Si vous êtes sûr de vouloir adopter, gardez en tête qu'il existe différentes manières de rendre un chien moins allergisant :

  • Ayez le réflexe de brosser (ou de faire brosser) régulièrement les poils du chien. C'est une bonne manière pour que les poils ne se répandent pas partout dans la maison. Un toilettage régulier participe à diminuer le côté allergisant d'un chien.
  • Passez l'aspirateur dans la maison dès que possible, de manière à éliminer les poils de chien de votre environnement.
  • Interdisez votre chambre au chien. Si le chien dort dans votre lit, il est évident que votre allergie n'en sera que plus forte !
  • Aérez régulièrement la maison.
  • Si possible, faire vivre le chien en extérieur (dans sa niche) est une manière de diminuer vos réactions allergiques. Mais sachez garder le chien au chaud en hiver !

Enfin, il reste la solution des traitements antihistaminiques. Tous les médecins conseillent vivement à une personne allergique en contact avec des animaux de se soigner régulièrement, pour éviter de souffrir d'asthme ou de problèmes respiratoires à long terme.

Un traitement médicamenteux peut ainsi vous permettre de rendre votre relation avec un chien nettement moins éprouvante pour votre corps !

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Liens rapides