Chien qui vomit

Sommaire

Il n’est pas rare qu’un chien vomisse. Et pour cause, de nombreuses situations peuvent entraîner les vomissements du chien : intoxication alimentaire, croquettes non adaptées, maladies…

S’il ne faut pas forcément s’inquiéter outre mesure quand un chien vomit, certaines situations peuvent nécessiter une intervention vétérinaire d’urgence. Il est donc important de bien surveiller l’état de santé d’un chien qui vomit, et de consulter un vétérinaire si vous avez le moindre doute.

Toutes les infos dans notre article.

Causes de vomissements d’un chien

Lorsqu’un chien vomit, le premier réflexe à avoir est de comprendre pourquoi.

Pourquoi un chien vomit ?

De nombreux facteurs, plus ou moins graves, peuvent déclencher des vomissements chez le chien :

  • stress et anxiété ;
  • nourriture avalée trop rapidement ;
  • allergie alimentaire ou non alimentaire ;
  • intoxication alimentaire ;
  • parasites intestinaux ;
  • mal des transports ;
  • troubles digestifs ;
  • empoisonnement ;
  • maladie.

Bon à savoir : le vomissement est un symptôme, et pas une maladie. Il est donc utile d’identifier clairement ce qui cause des régurgitations du chien.

Comment réagir ?

Si un chien qui régurgite n’est pas inquiétant en soi (notamment si le vomissement a lieu juste après le repas ou en voiture), les vomissements peuvent être le symptôme d’un trouble de santé plus grave.

Après un vomissement, faites jeûner votre chien durant le prochain repas (mais pas plus), tout en maintenant sa gamelle d’eau à disposition.

Si l’état de santé du chien est préoccupant, consultez immédiatement un vétérinaire.

Mon chien vomit : dois-je aller chez le vétérinaire ?

De nombreux maîtres vous diront qu’ils ont déjà vu leur chien vomir sans que cela ait de conséquence sur son état de santé.

Effectivement, un chien qui a mangé trop vite peut avoir tendance à vomir légèrement ses croquettes juste après le repas. En revanche, il est important d’avoir un avis vétérinaire dans de nombreux cas.

Quand faut-il s’alarmer ?

Dans différentes situations, il faut consulter un vétérinaire sans attendre :

  • Lorsqu’un chiot se met à vomir.
  • Si les vomissements s’étalent sur plus d’une demi-journée.
  • Si l’état de santé du chien est préoccupant (apathie, douleurs, etc.).
  • Si un chien vomit de manière régulière (plusieurs fois en un mois).
  • Si les vomissements ont lieu bien après les repas.

Bon à savoir : les chiots sont beaucoup plus sensibles que les chiens adultes. Il est donc important de ne pas les faire jeûner, mais de consulter un vétérinaire après le moindre vomissement.

Signes d’une urgence vétérinaire

En règle générale, il est assez facile de distinguer une régurgitation bénigne d’un vrai problème de santé. Différents signes peuvent vous alerter qu’il y a urgence :

  • changement du comportement du chien (faiblesse, agressivité, etc.) ;
  • vomissements autres que de la nourriture (sang, mousse, bile) ;
  • contractions ou spasmes du chien ;
  • douleurs abdominales ;
  • autres symptômes d’une maladie (diarrhées, perte d’énergie, etc.).

Dans ce type de cas, consultez un vétérinaire sans attendre. Une intervention immédiate peut être nécessaire, et il ne faut donc pas prendre de risques. 

Bon à savoir : certaines maladies, comme la parvovirose, peuvent entraîner le décès de l’animal en 24 heures. D’où l’importance de ne pas attendre si votre chien est en mauvaise santé.

Chien qui vomit : importance de l'alimentation

Lorsqu’ils ne sont pas dus à une maladie ou à un trouble de santé, les vomissements et autres troubles digestifs sont causés par une alimentation non adaptée.

Dans certains cas, le chien souffre d’une allergie, ou ne reçoit pas une alimentation qui convient à ses besoins.

Trouver une alimentation adaptée

Tout au long de la vie du chien, il est important de soigner son alimentation et de trouver des croquettes ou aliments adaptés à son état de santé et à sa morphologie :

  • Un chiot ne doit pas manger les mêmes croquettes qu’un chien adulte ou qu’un chien âgé.
  • Il est important d’adapter les croquettes d’un chien malade (diabète, allergie alimentaire, etc.).
  • Si le chien ne digère pas ses aliments, pensez à changer sa marque de croquettes. Il existe des croquettes spécifiques pour chiens atteints de troubles digestifs.
  • La quantité et la composition des croquettes doivent dépendre de la taille et de l’activité physique d’un chien.

Pensez toujours à consulter les recommandations indiquées sur votre paquet de croquettes ou sur vos boîtes de pâtée pour chien, de manière à déterminer la ration journalière à lui donner.

L’allergie aux céréales est l’une des plus fréquentes chez le chien. Opter pour des croquettes pour chien sans céréales peut donc faciliter la digestion d’un chien qui vomit régulièrement.

Bon à savoir : lors des visites de consultation du vétérinaire, pensez à demander des conseils sur l’alimentation la mieux adaptée à votre chien.

Transition dans l’alimentation du chien

Un changement brutal dans l’alimentation du chien peut également entraîner vomissements et diarrhées. Le système digestif de l’animal doit en effet s’adapter progressivement à la nouvelle alimentation qu’on lui donne.

Si vous changez de marque de croquettes, pensez à préparer la transition alimentaire du chien et à l’étaler sur deux semaines environ :

  • Les premiers jours, mélangez environ 25 % du nouvel aliment à 75 % de la nourriture habituelle.
  • Tous les 3 jours, augmentez un peu la part du nouvel aliment dans la gamelle du chien.
  • Après une quinzaine de jours environ, ne donnez plus que le nouvel aliment. La transition alimentaire est terminée !

Bon à savoir : si vous avez brutalement changé l’alimentation du chien, cela peut tout à fait expliquer pourquoi il vomit.

Bons réflexes

Il existe différents réflexes à avoir pour nourrir un chien qui vomit régulièrement.

Si votre chien a tendance à vomir et que votre vétérinaire vous a confirmé qu’il ne s’agissait pas d’une maladie ou d’un problème de santé, voici quelques conseils pour limiter au maximum les vomissements :

  • Ne variez pas l’alimentation du chien. Un seul type de croquettes lui conviendra parfaitement (sauf lors de la transition alimentaire).
  • Divisez la ration journalière en 2 à 3 repas par jour, donnés toujours à la même heure. Cela évite une prise alimentaire trop rapide. C’est également une bonne manière de limiter le risque de retournement d’estomac.
  • Donnez uniquement de l’alimentation pour chien à votre animal, et ce à période fixe. Si vous voulez offrir un « extra » pour le récompenser, optez pour une friandise pour chien, à donner en quantité limitée.
  • Si votre chien est anxieux lorsqu’il mange, pensez à poser sa gamelle dans un endroit calme et à l’abri du passage. Ne laissez pas deux chiens ou deux animaux côte à côte lorsqu’ils mangent. Cela pourrait les inciter à manger trop vite, pour être sûrs de ne pas se faire voler leur nourriture.

Bon à savoir : il existe des gamelles anti-glouton, conçues spécialement pour éviter qu’un chien mange trop rapidement.

Mon chien vomit en voiture : que faire ?

De nombreux chiens sont atteints du mal des transports. Il ne faut pas forcément s’alerter quand un chien vomit en voiture. Cela n’indique pas qu’il est en mauvaise santé.

En général, un chien risque de vomir dans la voiture :

  • s’il n’est pas habitué à ce mode de transport ;
  • s’il est anxieux lors des déplacements.

Pour limiter les vomissements en voiture, demandez à votre vétérinaire de vous donner un traitement contre les nausées du chien, à administrer avant chaque départ. Évitez également de nourrir le chien tout de suite avant un voyage en voiture.

Si l’animal vomit à cause du stress, vous pouvez envisager de consulter un comportementaliste canin.

Pour éviter que le voyage en voiture soit synonyme d’une mauvaise expérience (par exemple la visite chez le vétérinaire), pensez à prendre la voiture pour emmener le chien en promenade. C’est une bonne manière de limiter le stress dû au transport.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider