Sevrage du chiot

Sommaire

Le sevrage d’un chiot est la période lors de laquelle il abandonne le lait maternel au profit de l’alimentation solide. Il s’agit d’une étape essentielle dans l’alimentation du chiot, qu’il convient de respecter avec soin.

Au moment où une chienne met bas, le maître doit se renseigner sur le sevrage des chiots et son déroulement. Faisons le point sur ce qu'il faut savoir.

Période et durée du sevrage du chiot

Le sevrage est une étape naturelle de l’alimentation canine. En découvrant son environnement, un chiot est forcément intéressé par la nourriture solide. Ce changement alimentaire est accompagné par la mère qui incite ses chiots à manger des aliments solides.

Le sevrage est essentiel car il permet  au chiot d’assurer son équilibre alimentaire et son équilibre mental.

Cette étape représente la séparation symbolique entre la mère et ses chiots.

Âge du sevrage du chiot

Le sevrage est l’abandon progressif du lait maternel. Un chiot commence son sevrage entre 3 et 5 semaines.

À cette période, il s’intéresse à son environnement et découvre peu à peu la nourriture solide. Le lait maternel seul ne suffit plus à couvrir ses besoins énergétiques.

Bon à savoir : les chiots vont souvent chercher à manger dans la gamelle de leur mère. Voilà pourquoi il est recommandé de donner des croquettes pour chiots à la mère durant la période de sevrage.

Durée du sevrage

Le sevrage des chiens ne doit pas être brutal. Tout changement d’alimentation est progressif pour habituer l’organisme aux nouveaux aliments.

Ainsi, le sevrage d’un chiot s’étale sur 3 à 4 semaines. Durant cette période, le chiot consomme à la fois le lait maternel et de la nourriture solide.

Un chiot est donc sevré entre 6 et 9 semaines. Après cette période, il ne consomme plus du tout le lait maternel.

Sevrage du chiot : déroulement

Un maître peut accompagner le sevrage en offrant une alimentation pour chiot adaptée. Il faut progressivement initier le chiot à se nourrir autrement que par la tétée :

  • Vers 4 semaines : le maître peut donner une gamelle de lait maternisé à la portée. Cela incite le chiot à se nourrir par lui-même.
  • Vers 5 semaines : le lait peut être remplacé par de la mousse de sevrage (un aliment moelleux pour la chienne et ses chiots).
  • Vers 6 semaines : on peut ajouter des croquettes pour chiots à la mousse, ou encore humidifier des croquettes dans du lait maternisé. Au fur et à mesure, les croquettes sont de moins en moins humidifiées.
  • Vers 7 semaines : une fois sevré (quand il ne cherche plus à téter), le chiot peut manger uniquement des croquettes.

Sevrage précoce du chiot

Il est recommandé de ne pas séparer un chiot de sa mère avant ses deux à trois mois pour assurer un sevrage en douceur.

Si le sevrage est impossible (par exemple, si la mère a abandonné son chiot), c’est l’homme qui doit assurer son sevrage alimentaire en alternant lait maternisé et nourriture solide.

Malheureusement, l’homme ne peut pas assurer le sevrage psychologique (étape de séparation entre la mère et son chiot) et son chien risque de développer certains problèmes de comportements.

Bon à savoir : un chien non sevré risque de développer différents troubles comportementaux : phobies, aboiements intempestifs, comportement destructeur, etc.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider